Vous êtes ici : Accueil Qui sommes nous CA CA 2013-2016
mardi, 05 janvier 2016 15:27

P'tit dèj Psycho Novembre 2015

Premier petit déjeuner psycho de la saison 2015-2016. Notre confrère Sébastien CHAPELLON a ravi les quelques personnes présentes. Une rencontre riche en apports théoriques, vignettes cliniques et autres exemples permettant de fixer les idées.

Ci-dessous pour ceux qui veulent aller plus loin, les notes d'un participant -que nous remercions Merci Alex! ;)-

NOTES:

La construction de l'identité sexuée se construit chez l'enfant ?
En abordant les différents stades du développement de l'enfant.
La question du sentiment d'identité, du moi, comment il se construit pas à pas et à travers un autre.
La question de l'intersubjectivité (Kaës, Roussillon...)

La place de l'enfant imaginaire, présent dans l'esprit de chacun, avant même de savoir qu'il va devenir parent.
ie : comment la petite fille joue avec sa poupée ? (un garçon ou une fille, frappée ou cajolée...)
FRD pour introduire le narcissisme (1914) : l'enfant vient réveiller le narcissisme.

La notion de contrat narcissique : Pierra Olani (1975) : L'enfant va devoir se plier à certaines injonctions :
Notion de narcissisme : le mythe de Narcisse mort aspiré par son propre reflet dans l'eau. Pour FRD : l'être humain est dépendant du regard de l'autre. Pour s'aimer soi-même, il faut déjà être aimé par quelqu'un d'autre. Relativement vrai pour l'adulte, très vrai pour l'enfant.
Notion de contrat : 2 parties contractualisent quelque chose qui les lient l'une à l'autre. Dans le contrat narcissique, c'est tacite, il n'y a rien d'écrit. Les parents ont des espoirs, des attentes. Par exemple sur la réussite scolaire ou sur le sexe (père qui voulait un garçon qui peut provoquer des comportements de garçon manqué). Exemple du film Billy Eliott.
La question des adultes qui ne pensent pas être des personnes estimables ?

La question de l'identité va être assujettie au à cette question de contrat narcissique.

Jean Laplanche : le signifiant énigmatique. Les parents déposent une empreinte inconsciente sur le berceau du bébé, quand la maman caresse son bébé elle transmet une partie de son refoulé. Elle agit naturellement, spontanément. La communication se fait de manière infra-verbale, sous forme d'affects, le bébé ressent la musique des mots. Ce qui est signifié au-delà du discours.
Jacques André : il peut y avoir des interactions perturbatrices, ie : une maman qui a été victime d'inceste, va caresser son enfant d'une certaine manière, qui va indiquer ce qu'il s'est passé.

Le tabou de la sexualité.
Si l'enfant comprend tôt que son sexe a quelque chose de dérangeant pour un parent, il voudra peut-être agir dessus, voire le supprimer, question des intersexualités (Colette Chiland). Question de l'investissement du corps, pour les intersexués mais aussi pour à des degrés divers pour tout à chacun.
Le travail de Mélanie Jacquot a rendu sa thèse dessus il y a 2 ans.

On était dans le stade oral de 0 à 2 ans.
On arrive au stade anal : nouvelle demande de la part des parents qui la caractérise, après le bébé roi, une injonction des parents : tu dois être propre. Question de l'expulsion, du rejet... L'interdit du touché (Didier Anzieu)
Logique binaire pour l'enfant : le sale et le propre / les gentils et les méchants / les grands et les petits. Pour devenir grand, il faut être obéissant. On n'est pas dans une logique sexuelle, « poupée » ou « camion de pompier » ne pose pas de problème à l'enfant. Mais la préoccupation est présente chez les adultes.
Un récent rapport de l'IGAS (Inspection Générale de l'Action Sociale) : les interactions des professionnels avec les filles et les garçons ne sont pas les mêmes. ie : il est plus attendu d'un garçon qu'il casse, moins des filles. On met plus facilement des types de jouets dans les mains des filles ou des garçons. Prendre conscience des préjugés de genre sur les enfant : Rodica Alinca (ancienne collègue à l'université de Guyane) est allée filmer des situations de sorties au musée. Que se passe-t-il quand les parents amènent leurs enfants aux musées. ie : la fille ont lui parle de manière esthétique, le garçon on lui explique comment l'objet s'est construit...
Au stade phallique :
La question de la sexualité.
La vision FRDienne, notamment entre 1907 et 1909. Quand il parle de théorie sexuelle infantile, il parle de l'intérêt que l'enfant porte à la sexualité des adultes et quelles conséquences sur sa sexualité. Comment l'enfant s'imprègne de la sexualité adulte. L'enfant est plus dans l'observation, il ne touche plus (oral mise à la bouche, anal, on touche avant de regarder). A force d'observer les parents : maman, c'est pas papa. Il y a 2 grandes catégories : les hommes et les femmes. Petit garçon, comme papa. Il va faire tout comme papa. Par exemple : séparation filles/garçons dans la cour d'école. Cela sous-tend une grande peur de l'autre sexe. La saucisse qui pend sous papa, différence entre papa et maman et l'enfant (j'ai ou pas, je peux perdre ou non, gagner ou non...). Opposition tranchée entre filles et garçons et attirance pour la différence. Arrivée du jeu du docteur : montre moi ce que tu as, je te montrerai ce que j'ai, jouer à touche pipi. Ce qui n'est pas la sexualité adulte, juste pour faire pipi. Exhibition du corps. Erection du petit garçon, ça lui fait peur : regarde ce qui m'arrive, qu'est-ce que je fais de ça ? La maman voit un objet sexuel. La mère apprend qu'il faut cacher « le petit oiseau ». On cache son sexe, par opposition à l'exhibition désirée de l'enfant. La sexualité est quelque chose de précieux et d'intime.
La question pour l'enfant : c'est l'investissement narcissique de son sexe. L'enfant a beaucoup la main dans la culotte, pour vérifier que c'est toujours là.
Intrusion esthétique : le regard d'un enfant qui verrait ses enfant ayant un rapport sexuel, ce serait très violent, traumatisant. Mais l'enfant va chercher à savoir, qu'est-ce qu'on me cache ? L'univers de l'enfant phallique est empli de sexe. Ex Titeuf.
A travers ce nouvel interdit, les enfants vont construire leur théorie sexuelle infantile.Plus tard quand tu seras grand, tu sauras.

la manière dont l'enfant se construit dépend des parents réels mais aussi de l'imaginaire des parents, de leur couple dans la tête des parents. L'adolescence : la question du plus tard on y arrive après la période de latence (réinvestir la réalité, rejouer la réalité par l'imaginaire). FRD le roman familial des névrosés « plus tard quand je serai grand je t'aurai ». L'enfant latent est très calme.
Alice aux pays des merveilles, quand elle sort du miroir, elle est adolescente.
Ce qui ramène à la sexualité dans son corps d'adolescent, les autres à la sexualité et donc lui-même. Est-ce que le plus tard est arrivé, je peux/veux tout réalisé ? Question de la jonction entre ce qu'il se passe dans le corps et dans l'esprit.


Question de l'imaginaire : René Roussillon, l'importation de l'image d'un autre dans la vie psychique.


Réflexion d'Aristote sur les adolescents, que représentent les ado pour les parents (sexualité, rapport à la mort...)

mardi, 05 janvier 2016 11:06

P'tit dèj Psycho Janvier 2016

Premier P'tit Déj' Psycho de l'année 2016, ce  Samedi 09 Janvier de 09h00 à 11h00 au local de l'association. Nous avons le plaisir d'accueillr:

Lydia LEDIG -Educatrice Spécialisée, Formatrice, Psychanalyste- qui revient mettre au travail de la pensée l'intervention présentée lors de nos 3èmes Journées d'Etudes sur la Famille en Guyane: "La Famille/ Le complexe d'Oedipe/ L'Outre-mère"

mercredi, 09 décembre 2015 19:35

P'tit Dèj Psycho Décembre15


Vous le savez, à l'AGP 1er samedi du mois rime avec p'tit dej psycho.

En Décembre, Frédérique GROENE vient remettre au travail de la pensèe sa communication dont l'intitulé originel avait déclenché la polémique en 2011; "la brésilienne "bombe sexuelle?": le traumatisme accoutumé dans la rencontre des cultures"

L'occasion de tenter de comprendre la représentation hypersexualisée des femmes brésiliennes en Guyane.

mercredi, 04 novembre 2015 14:14

P'tit dèj Psycho Novembre 2015

Reprise des P'tits Déj' Psycho!!

Pour ouvrir la saison, nous avons choisi comme thème fil rouge: LA SEXUALITÉ, table ronde organisée par l'AGP en Avril 2011 et ayant rencontré un vif succès. Chaque mois, un intervenant reviendra partager dans l'intimité du local ou dans les locaux de la médiathèque à Kourou, sa communication, enrichie du retour de la première présentation.
 
En ce mois de Novembre 15, c'est notre collègue Sébastien CHAPELLON qui ouvre le bal avec sa communication:
 
"Émergence de l'identité sexuée avant la naissance et jusqu'à l'adolescence".

 

 

Ce n'est pas nous mais nous faisons jouer les réseau!!!

L'association d'aide aux victimes de Guyane organise, avec le concours de l'INAVEM, une formation afin de permettre aux psychologues et aux psychiatres de mieux appréhender la prise en charge des victimes lors de la survenue d'un évènement traumatique.

mardi, 27 octobre 2015 05:09

Permanence AGP- Octobre 2015

 Reprise des actions régulières de l'Association avec ce mardi la première permanence de l'année 2015-2016 de l'AGP!!!

On garde la même formule que l'année dernière: tous les derniers Mardis du mois, 3 psychologues vous accueillent au local et vous proposent une écoute PONCTUELLE avec la possibilité d'être orienté de façon éclairée en fonction de la

mercredi, 07 octobre 2015 09:00

Le programme complet des 3èemes JEF

 

 

A J-1, une avant première pour les internautes: LE PROGRAMME COMPLET ET DETAILLE de la manfestation à télécharger en cliquent sur le lien ci-dessous:

jeudi, 01 octobre 2015 17:40

3èmes JEF- Clôture des inscriptions

Ceux qui s'y sont pris tôt ont eu raison!!!
Nous avons atteint la capacité maximale permise par les locaux de l'ESPE qui nous accueille.... Clôture des inscriptions pour les journées de travail, ce samedi 03 Octobre 2015.

Vous n'avez pas eu le temps de vous inscrire?

dimanche, 27 septembre 2015 16:15

Planning définitif/ Horaires des sessions

(A télécharger en cliquant sur le lien en bas de bas)

$1-     Planning Définitif-

Jeudi 08 Octobre 2015

7:45 – 8h15

         Inscription et Accueil des participants

8:15 – 9:00

Cérémonie d'ouverture et protocole

Discours-programme

9:00 – 12:30

Plénière I

$1§  «Entre ressources et contraintes : place et rôle des familles dans le développement socio-affectif des jeunes en Guyane »

Raphael WINTREBERT

$1§   «Anthropologie et Psychanalyse »

Olivier DOUVILLE

PAUSE [10h45]

$1§  Applications de la psychologie dans l'élaboration d'une politique nationale de l'enfance et de l'adolescence au Suriname

Lilian FERRIER

 

$1§  « Dispositif d’un travail en réseau, travail « pluri » comme maillage contenant pour des situations familiales complexes »

Constance LECONTE

12:30 – 13h45

Pause Déjeuner [libre]

13:45 – 14h00

Accueil après midi

 14h00- 15:30

I-1 Famille et troubles psychiques                                                                            Symposium

[Salle 1]

II-7 Familles et communautés de Guyane                                                                Symposium

 

[Salle 2]

III-10 Famille parentalité et Thérapie familiale

Atelier

 

[Salle 3]

I-3 Famille structuration, Lien d’attachement, représentations                          Symposium

[Salle 4]

15h45-17h00

III-12 Famille et maladies chroniques                                                                            Symposium

[Salle 1]

II-4 Famille et Mutations sociodémographiques

[Salle 4]

17:15 – 18:00

Rapport général des Symposium et des Ateliers [Grand amphi]

18h00 – 18:30

Cloture de la journée

Vendredi 09 Octobre 2015

8:00 – 8:30

Inscriptions et accueil des participants

9:00 – 12:30

Plénière II

$1§  “Les relations familles école, une injonction récente, complexe et importante.”

Philippe LACOMBE

$1§  «La Famille dans l’institution : jouir de la puissance paternelle »

Ignacio GARATE MARTINEZ

PAUSE [10h45]

$1§  “L'intérêt de l'enfant Poto Mitan du droit de la famille”

Lucie LOUZE DONZENAC

$1§  « L’impact des organisateurs culturels sur la crise périnatale, en situation migratoire. »

Serge ARPIN

12:30 – 13h45

Pause Déjeuner [libre]

13:45 – 14h00

Accueil après midi

 14:00- 15:30

I-2 Famille et handicap

Atelier

                                                                        

[Salle 1]

II-5 Famille et adolescence                                                                                             Atelier

 

 

[Salle 2]

II-8 Familles et communautés de Guyane                                                                Symposium

[Salle 3]

III-11 Familles et vieillissement                                                                                         Symposium

[Salle 4]

II-6 Familles coutumes et tradi-thérapie                                         1 Présentation + Table ronde

[Salle 5]

15:45- 17:00

III-13 Familles, Droits, Ecole et Institution

[Salle 1]

III-9 Familles et compétences                                                                                         Atelier

[Salle 4]

17:15 – 18:00

Rapporteur des Symposium et des Ateliers [Grand Amphi]

18h00 – 18:30

Cloture du Congrès

20h30

Soirée Gala                                                                                                                                         [Contacts- Networking- Créations de réseaux de professionnels]

Sessions plénières

Intervention en grand amphithéâtre

Axe 1

Structuration, réaménagements, dysfonctionnements des liens en réaction aux changements sociétaux

Axe 2

Place, enjeux et rapport à la Culture

Axe 3

Les dispositifs de compréhension et d’analyse, d’accompagnement et de traitement

dimanche, 27 septembre 2015 16:04

Programme définitif au 25/09/15

Le programme définitif des 3èmes JEF, sous réserve de modifications de dernière minute. (à téléchatger en cliquant sur le lien au bas de la page)

?Programme des sessions plénières

Les sessions plénières ont lieu en grand amphithéâtre. Les interventions durent environ 30 minutes, suivies d’échanges avec le public.

Plénière I

(1er jour)

9h00-12h30

$1Ø  « Entre ressources et contraintes : place et rôle des familles dans le développement socio-affectif des jeunes en Guyane »

Raphael WINTREBERT

[Sociologue, directeur de la Mission Locale Régionale de Guyane]

$1Ø  « Des familles aujourd'hui ; un regard d'anthropologie clinique »

Olivier DOUVILLE

[Psychologue clinicien, Psychanalyste, Maître de conférences,Enseignant-chercheur membre du laboratoire CRPMS de l'Université Paris Diderot]

$1Ø  « Dispositif d’un travail en réseau, travail « pluri » comme maillage contenant pour des situations familiales complexes »

  1. LECONTE

[Psychologue Clinicienne. Thérapeute groupale familiale.1ère Vice- Présidente de l’AGP]

$1Ø  « Applications de la psychologie dans l'élaboration d'une politique nationale de l'enfance et de l'adolescence au Suriname »

Lilian FERRIER

[Psychologue, Chef du groupe de travail présidentiel sur jeunesse, Directrice de la fondation pour le développement humain au Surinam]

Plénière II

(2ème jour)

08h30-12h30

$1Ø  Intervention sur le thème famille et école

Philippe LACOMBE

[Recteur de l’Académie de la Guyane]

$1Ø  «La Famille dans l’institution : jouir de la puissance paternelle »

Ignacio GARATE MARTINEZ *

[Ecrivain, Psychanalyste]

$1Ø  « L'intérêt de l'Enfant Poto Mitan du droit de la famille »

Lucie LOUZE DONZENAC

[Avocate spécialiste en droit des personnes, de la famille et de son patrimoine et en droit pénal]

$1Ø   « Quand les cadres culturels s’entrechoquent, dans la psychanalyse familiale »

Serge ARPIN

[Psychanalyste, thérapeute de couple et de famille et co-directeur de l’Institut montréalais de psychothérapie Module transculturel]

?Programme des sessions de travail

Les sessions de travail se déroulent en petits groupes de 20 à 30 personnes, afin de favoriser les échanges et la construction d’une réflexion commune.

Les horaires précis de chaque session sont à consulter sur le site www.agp973.com.

Au moment de votre inscription, nous vous demandons de mentionner les sessions de travail auxquelles vous souhaitez participer (estimation du nombre de participants).

Axe I

Structuration, réaménagements, dysfonctionnements des liens en réaction aux changements sociétaux

I-1 Famille et troubles psychiques                                         

Symposium

- « De l'évolution des concepts en Psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent et de leur incidence sur les pratiques avec les enfants et les parents »

Dr Christine PERROT                                              [Pédopsychiatre- IME les Clapotis]

 

- « Drogues, familles et troubles psychiatriques »

Alexandre PEYRE                                                    [Psychologue- Addictologue- Guyane]

I-2 Famille et handicap

D’hier à aujourd’hui : les enfants sourds…les adultes sourds….de Guyane                

                                                                                                                                      Atelier                                                                        

- « Famille entendante, enfant sourd : « de l’Exil à la médicalisation »

Corinne DAUBAN                                                              [Psychologue-Guyane]

- «Les mains au cœur du lien familial : les signes pour se raconter…pour se dire… » 

Sophie JANVIER                                                                 [Psychologue-Guyane]

- Intervention de la MDPH 

Marie-Stella MONGIN                                                        [Coordinatrice]

I-3 Famille structuration, Lien d’attachement, représentations                                                                                                                                                       

                                                                                                                             Symposium

- « Morphogénèse contemporaine des familles »

Michel DJACHOVIC                                                             [Psychologue-Guyane]

- « Le couple en Guyane : deux modèles familiaux en conflit »

Gilles DE GASQUET                                                             [Psychologue-Guyane]

- La famille/ Le complexe d'Œdipe / L'outre-mère

 Lydia LEDIG                                 [Educatrice Spécialisée- Psychanalyste- Montpellier]

I-4 Famille et mutations sociodémographiques                              

                                                                                                  Symposium

- « L’éducation familiale en question ? »

Christian CECILE                                                                  [Anthropologue-Guyane]

- « La fécondité à la frontière de la Guyane et du Brésil : des caractéristiques en mutation »

Claude CONAN                                                                     [Démographe-Guyane]

 

Axe II

Place, enjeux et rapport à la Culture

II-5 Famille et adolescence                                                     

Atelier

- « La radicalisation violente de certains adolescents et jeunes adultes est un phénomène complexe ». 

Olivier DOUVILLE                                                     [Psychologue, Psychanalyste- Paris]

- « Cogner ses parents pour sortir de l’illusion familiale- Transmission du temps de l’adolescence. »

 VICENTE Cindy et ROBERT Philippe                    [Psychologues-Paris]

- « Liberté des adolescents- Souffrance des familles »

Dr Yves SIMCHOWITZ       [Chef du pôle psychiatrie et du service de pédopsychiatrie du CHAR]

II-6 Famille coutumes et tradi-thérapie                                        

                                                                                     1 Présentation + Table ronde

- «Agression sexuelle et tradi thérapie: essaie d’expertise et de prise en charge ethno psychanalytique d’une adolescente africaine migrante victime d’abus sexuels » 

ABOUDE Louis Serge                                                      [Psychologue-Cameroun/Suisse]

- Coutumes familiales face à la modernité

Table ronde autour de 4 chefs coutumiers de Guyane     [Chefs coutumiers]

II-7 Familles et communautés de Guyane                             

Symposium                   

- « Du clan à la famille nucléaire, l’organisation de la famille hmong »

Chô LY                                                                                  [Sociolinguiste- San Francisco]

- « Problématiques et stéréotypes rencontrées par les familles originaires du Guyana en Guyane Française »

 Vonneta JAMES                                                                  [Association GACID]       

                       

- « Familles haïtiennes, entre migration et séparation »

Jacqueline BAUSSAN                                                          [Psychologue- Haïti]

II-8 Familles et communautés de Guyane                             

Symposium                   

- « Familles amérindiennes de Guyane »

Alain MINDJOUK                                                                   [Association ACAG]

 

-« Familles chinoises de Guyane »

Richard LIE                                                                             [Association FA KIAO]

-Interventions sur les familles Brésiliennes

A confirmer                                                        

Axe 3

Les dispositifs de compréhension et d’analyse, d’accompagnement et de traitement

III-9 Familles et compétences    

                                           Atelier

- « Renforcer les compétences psycho-sociales : un levier pour mieux vivre ensemble »

Guyane Promo Santé                                                               [Educatrice- Guyane]

-« Regard d’une Assistante Sociale en médico-social… »

Péguy MARIE-SAINTE                                                               [Assistante Sociale- Guyane]

III-10 Familles parentalité et Thérapie Familiale                 

                                Atelier

- « Le psychologue photographe des liens et des relations »

Karinne PETCHY                                                               [Psychologue-Guyane]

-«  La médiation familiale…..pour retrouver le chemin de la raison »

UDAF                                                                                 [Médiatrices Familiales- Guyane]

-« Parents de cet enfant-là… ? Enfant de ces parents-là ? »

Marie-Gina LECONTE                                                      [Psychologue- Guadeloupe]

III-11 Familles et vieillissement                                                                                             

                                                                                                   Symposium

- «L’Intégration des Aidants : L’adaptation de la Famille à la Dépendance »

 Frédéric TARGE                                                                [Psychologue-Guyane]

 

-« La réticence des aidants à recourir aux aides externes»

Pr Anne Marie ERGIS                 [Responsable du Master Psychologie Gérontologique Responsable de l'équipe Neuropsychologie du Vieillissement Institut de Psychologie
Université Paris Descartes]

III-12 Familles et maladies chroniques                                                 

                                                                                                                     Symposium

-Intervention sur la Drépanocytose en Guyane

DrépaGuyane                                                                            [Association DrépaGuyane]

-Intervention sur le VIH

A confirmer

III-13 Familles, Droits, Ecole et Institution

                                                                                                   Symposium

-« Accompagner les familles pour l'accès à leurs droits »

CIDFF                                                                          [Présidente CIDFF]

- « Parents d'élèves en situation de handicap en Guyane, point de vue institutionnel »

David NOEL                                                               [IEN ASH du Rectorat de la Guyane]

-« Entre famille et école, quelle place pour les héritiers de la migration ? »

Sébastien CHAPELLON                                              [Psychologue- Guyane]

call-us

Contactez nous par Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou appelez nous 0694.97.41.77

Adresse

  • 19 rue Léonce Porre - 97354 Rémire-Montjoly.
  • 06.94.97.41.77

Afficher AGP sur une carte plus grande